Club Fiat 500 Rhône Alpes...

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:



Le Club Fiat 500 Rhône Alpes sera present au salon EPOQ AUTO a LYON les 10-11et 12 novembre 2017 hall 5

* *
Visiteurs : 21636430

Auteur Sujet: résistance d'une bobine double  (Lu 868 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

nikoel

  • Fiatouphile apprenti
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 37
  • p) Le Modèle: 500R
résistance d'une bobine double
« le: 21-04-2016 à 12:59:16 »

Bonjour à tous

Juste pour ma culture personnel, sachant que la résistance au primaire d'une bobine simple est d'environ 3 ohms, j'aurais souhaité connaitre la résistance au primaire d'une bobine double type 126 bis ? Merci !
IP archivée

mitch 83

  • Membre du club
  • Grand Gourou Fiatouphile
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 7583
  • mitch 83
Re : résistance d'une bobine double
« Réponse #1 le: 21-04-2016 à 16:40:08 »

 #F5 je n'ai pas de réponse, mais ça ne doit pas être très diffèrent, voir identique. le primaire reste le primaire  #L11 #L11
si tu as un jour une réponse scientifique on est preneur  #B6
IP archivée

nikoel

  • Fiatouphile apprenti
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 37
  • p) Le Modèle: 500R
Re : résistance d'une bobine double
« Réponse #2 le: 21-04-2016 à 20:08:52 »

en fait j'essais juste de comprendre l'anatomie d'une bobine double. Dans une bobine "simple" tu as un enroulement au primaire, qui excite un enroulement au secondaire, qui lui même alimente la bougie.

Du coup, je me disais que dans une bobine double, étant donné qu'on alimente 2 bougies simultanément, on devait avoir 2 enroulements au primaire, et 2 enroulements au secondaire. De ce fait, la résistance doit être moins élevée au primaire, de l'ordre de 1,5 ohm (2 enroulements de 3 ohm en parallèle)

Ou autre hypothèse : Il n'y a qu'un seul enroulement au primaire, qui excite 2 enroulements au secondaire. Techniquement c'est possible, mais on aurait sans doute moins de puissance, donc des étincelles plus faible aux bougies.

Je me pose ces questions car double bobine signifie pour moi plus de sollicitation au niveau de la vis platinée (2 enroulements, donc valeur ohmique divisée par 2, donc intensité multipliée par 2…). Pire, dans le cas d'un allumage électronique, s'il n'est pas prévu pour, on pourrait griller le ou les transistor de sortie…

Questionnement aussi car j'ai lu à 2 ou 3 reprises que certains avaient installé sur leur 500 non pas une bobine double, mais 2 bobines simples en parallèle.
IP archivée

mitch 83

  • Membre du club
  • Grand Gourou Fiatouphile
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 7583
  • mitch 83
Re : résistance d'une bobine double
« Réponse #3 le: 21-04-2016 à 20:55:47 »

je ne crois pas me tromper, mais il y a 1 primaire et 1 secondaire, le primaire est connecté comme une bobine simple et le secondaire au lieu d'avoir un coté à la masse et l'autre à la bougie, tu as chaque coté du bobinage qui va sur une bougie, la masse se fait par le culot des bougies..
il y a beaucoup de moderne qui ont 2 bobines doubles, cela évite un distributeur (pour 4 cyl)
mettre deux simples tu doubles l'ampérage, bonjour les vis  #E5 #E6
IP archivée


nikoel

  • Fiatouphile apprenti
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 37
  • p) Le Modèle: 500R
Re : résistance d'une bobine double
« Réponse #4 le: 21-04-2016 à 21:09:42 »

en effet je n'avais pas pensé à cette solution. Je ne trouve pas d'infos sur le net ! merci Mitch
IP archivée


 

Derniers posts